Dormir sur l’île Milliau, une escapade insolite


Evasion / lundi 21 juin 2021

Aujourd’hui je vais vous parler d’une escapade un peu insolite. Pour cela direction la côte de granit rose, plus particulièrement la très jolie ville de Trébeurden. A l’ouest du port se trouve l’île Milliau. Cette île, longue d’à peine 1 km, n’est accessible que quelques heures par jour à marée basse. Un petit havre de paix et de nature où il n’y a pas âme qui vive. Enfin presque… Car un gîte d’étape s’est installé dans l’ancien corps de ferme de XVIème siècle et vous permet de prendre possession de l’île lorsque tous les autres visiteurs sont partis. 
Oui, vous pouvez dormir sur cette île Milliau et vous prendre pour un Robinson Crusoé le temps d’une nuit ou plus si le cœur vous en dit. 

Le gîte d'étape de l' île Milliau

L’histoire de l’île Milliau

On estime que l’île a été habitée pour la première fois il y a 6000 ans, c’est pas mal quand même. On y trouve même une allée couverte, un dolmen tout en longueur, qui date de 3000 ans avant J.C.
Plus récemment, dans les années 1900, elle était privée et une résidence y a été construite. Il se dit même qu’Aristide Briand y a séjourné. Depuis la maison a été détruite et l’île Milliau appartient au Conservatoire du littoral depuis 1984. Elle a été rendue aux randonneurs et visiteurs, mais surtout à la nature. 

Comment accéder à l’île Milliau

Dans un premier temps il faudra vous renseigner sur les horaires de marée puisque comme je vous le disais, l’île n’est accessible qu’à marée basse par un passage qui se découvre alors. Une fois le créneau connu vous pourrez vous garer au parking public et gratuit, chose rare de nos jours il faut le souligner, du port de Trébeurden.

Direction ensuite l’île, par un premier chemin très court mais absolument trop mignon avec ses pontons en bois. Ensuite c’est la partie du passage qui se découvre, avec un premier bout où c’est vraiment du crapahutage sur les rochers de granit rose. Ensuite c’est un peu plus cool avec une partie sable. Je vous conseille d’ailleurs d’en profiter pour faire une pause car vous voilà au pied de l’île Milliau et autant vous dire qu’après ça grimpe sec.

Le passage vue depuis l'île lorsque la marée est haute
Vue depuis l’île sur le passage pour la traversée à marée haute
La traversée depuis l' île Milliau à marée basse
Et voilà ce que ça donne à marée basse lorsque vous pouvez traverser

Si vous n’êtes pas chargé la traversée jusqu’au gîte dure environ 15-20 minutes. Avec des affaires et des provisions comptez une bonne demi-heure. D’ailleurs oubliez complètement la valise et prenez plutôt un sac de randonnée, sac à dos.

Tout savoir sur le gîte d’étape

Le gîte d’étape de l’île Milliau comporte 3 hébergements qui accueillent 3, 7 et 9 personnes maximum.

Vue sur le gîte d'étape

Au RDC vous avez un coin salon avec un clic-clac pour les 2 plus grands gîtes. Il y a un coin repas et la partie cuisine avec gazinière, cafetière et frigo, ainsi que tous les ustensiles nécessaires pour cuisiner.
Le petit plus, un poêle à granulés dans tous les gîtes pour une ambiance cosy le soir. Pas de panique, vous n’avez pas besoin d’apporter vos granulés. Vous les achetez directement sur place.
Et à l’étage c’est la partie nuit, aménagée dans un style dortoir avec des lits simples.
Les sanitaires se trouvent à l’extérieur, à une trentaine de mètres du gîte en contrebas. Ils comprennent des douches, des toilettes et un espace pour faire la vaisselle.

Au final vous n’avez pas grand chose à amener car les logements sont bien équipés, on vous fournit même une grande bouteille d’eau par personne et par jour. Pour faire la traversée et le crapahutage jusqu’à l’île Milliau c’est toujours plus sympa d’avoir à transporter le minimum. Il vous faudra donc prendre vos affaires (vêtements, serviette, produits d’hygiène), un duvet/couverture pour dormir, votre nourriture, le papier toilettes et vos sacs poubelles. A noter que votre poubelle il faudra la ramener avec vous pour la jeter une fois revenu sur la « terre ferme ».

Notre séjour sur l’île Milliau

J’étais clairement sceptique quand monsieur a réservé notre week-end au gîte d’étape. Et au final j’ai adoré.
On est loin du château d’Isenbourg, c’est un peu plus spartiate bien sûr. Mais pas plus que le camping et bien moins que les paddocks d’un circuit moto (oui oui, je sais de quoi ça a l’air). J’avoue que les sanitaires à l’extérieur ce n’est quand même pas le plus pratique, surtout la nuit ou si il pleut (et pour les petites vessies comme moi). J’aurais bien vu des toilettes sèches dans les gîtes et si je peux pousser un petit point d’eau, genre de la récupération d’eau de pluie, pour quand on veut juste se rincer les mains vite fait.

Mais même sans ces petits desiderata on a passé un week-end magique sur l’île Milliau.
On est très bien accueilli par le gardien de l’île qui nous fait faire le tour des lieux, du petit musée consacré à l’île et nous explique absolument tout pour notre séjour. Il ne réside pas sur place mais est présent à votre arrivée et pendant un petit moment. Et reste joignable par téléphone si vous avez besoin.

On a vraiment eu l’impression d’être coupés du monde, et après 6 mois de boulot intense avec le Covid je peux vous dire que j’en avais grandement besoin. La première nuit tous les gites étaient occupés mais alors la seconde, nous étions les seuls à dormir sur l’île Milliau. Et une fois le passage refermé et donc tous les visiteurs partis, je peux vous dire que la sensation est indescriptible. Tout cet espace rien que pour nous, ce calme et ce silence, on a un vrai sentiment de liberté. Les balades à faire sur les chemins tout autour de l’île sont vraiment incroyables avec de superbes points de vue, pour certains à 360° tout autour.
Si vous avez besoin de vous retrouver, de respirer, de faire le point, d’avoir un moment de communion avec la nature, c’est vraiment une escapade à ne pas rater. Encore plus si vous êtes en Bretagne et ce serait presque un crime de louper ça si vous êtes en vacances sur la côte de granit rose.

Le genre de paysages que vous pouvez voir sur l' île Milliau

Notre spot préféré pour le coucher de soleil
Notre coin bronzette

Toutes les infos pour réserver votre séjour

Le gîte d’étape de l’île Milliau est ouvert d’avril à octobre. Pour réserver votre nuit ou votre week-end ça se passe par ici.
Alors à savoir qu’il y a des jours où il n’y pas de passage à pied jusqu’à l’île et dans ce cas le gîte est fermé. Donc il faut quand même prévoir le coup. (Et si je peux vous conseiller une adresse sur Trébeurden en attendant votre nuit sur l’île, ou après c’est pas mal aussi, c’est l’hôtel Le pavillon de la plage).
Vous pouvez réserver juste votre place pour un prix imbattable de 22€, normalement pour une nuit maximum. Mais cela implique que vous pouvez être amené à partager votre hébergement avec d’autres personnes. Nous c’est ce qu’on a tenté car on savait qu’il ne restait plus que le gîte de 3 personnes de dispo. On s’était dit qu’il y avait peu de chance qu’une seule personne réserve pour dormir, et on a eu raison. Et à l’époque on a pu le faire pour deux nuits. Mais sinon bien entendu vous pouvez privatiser chaque gîte et les réserver que pour vous. Les prix vont de 84€ à 160€.

Pas de vidéos YouTube sur cette escapade car comme je vous l’ai dit j’avais vraiment besoin de décompresser. Et je n’ai pas trop de photos du gîte et de l’intérieur car je ne pensais pas du tout en faire un article à l’époque. C’est dire si au final notre séjour m’a vraiment plu. En revanche vous pouvez en voir beaucoup plus sur mon compte Instagram. J’ai tout partagé et mis cela dans mes stories épinglées « Bretagne ».

Notification des nouveaux commentaires
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments