L’huile démaquillante, pourquoi et comment l’utiliser ?


Dans ma SDB / jeudi 7 février 2019

Utilisée depuis des années par les japonaises, l’huile démaquillante est apparue chez nous depuis une petite décennie. Et j’en entends beaucoup parler depuis seulement trois ans, époque à laquelle j’ai commencé à l’utiliser.

Au cas où vous seriez passés à coté, ou si vous êtes encore réticents à l’utiliser, je me suis dit que j’allais quand même vous faire un article à ce sujet. Surtout qu’il s’agit de mon unique routine pour me démaquiller.

Mon huile démaquillante DHC sur son étagère avec mes soins

Pourquoi utiliser de l’huile démaquillante ?

Pour un démaquillage efficace et sensoriel

L’huile démaquillante permet de retirer le maquillage mais aussi les impuretés et le sébum. Cela peut sembler bizarre mais le gras de l’huile va permettre de décoller puis de dissoudre tout ça de votre visage. Il n’y a pas plus efficace. Et même sur le waterproof.
En plus vous n’utilisez que vos petites mains. D’une, j’aurais pu rajouter cela dans mes 10 gestes pour la planète étant donné que je n’utilise plus 15 cotons pour venir à bout de mon make-up. Et de deux, cela donne un moment très agréable et hyper sensoriel de se démaquiller. Sans compter que la peau est moins agressée qu’avec des cotons qu’on frotte dessus.

Parce qu’elle convient à tous les types de peaux

Oui, oui et oui, même aux peaux grasses ! Justement je viens de vous dire que l’huile démaquillante élimine le sébum. Elle est parfaite pour les peaux sèches. Idem pour les peaux normales à mixtes. Les peaux sensibles devront juste faire attention à la compo des huiles, notamment le parfum qui pourrait provoquer des réactions.
Donc comme tous les soins, il faudra juste choisir l’huile adaptée à votre type de peau.

Parce que les huiles ont des propriétés

Selon les huiles ou les ingrédients de votre produit, vous aurez des propriétés hydratantes, nourrissantes, antioxydantes, purifiantes et j’en passe. Du coup vous utilisez plus qu’un simple démaquillant, c’est presque un premier soin pour votre peau. C’est pour cela que souvent le teint est plus lumineux lorsqu’on se démaquille à l’huile.

Mon huile démaquillante DHC sur mon lavabo à coté d'éponges make-up

Comment se démaquiller à l’huile ?

Bien sûr regardez les précautions d’emploi de l’huile démaquillante que vous avez choisie, mais en général c’est le même principe.

Première étape : sur visage sec

Versez 2 à 3 pompes d’huile dans le creux de votre main puis frottez vos mains entre elles pour la faire chauffer. Appliquez la sur votre visage et faites des mouvements circulaires pour décoller tout le maquillage et les saletés. Au cas où je précise qu’il faut fermer vos yeux, pas qu’il y ait des blondes dans la salle…
Et vous pouvez y aller tout doucement, délicatement, c’est l’huile qui fait tout le boulot.

L"huile démaquillante versée dans le creux de ma main

J'applique l'huile sur mon visage

Je passe mes mains sur mes yeux pour les démaquiller à l'huile

Deuxième étape : on émulsionne

Maintenant que vous avez bien appliqué l’huile démaquillante sur tout votre visage, mouillez vos main puis recommencez les mouvements circulaires. L’eau va émulsionner l’huile, elle va se transformer en lait. C’est là que les pigments et les impuretés vont vraiment se décrocher.

Ma tête avec les pigments de maquillage un peu partout sur le visage
Quand tu te retrouves avec ton maquillage un peu partout sur la face ^^ Et encore, je n’avais pas un rouge à lèvres très coloré
L'huile démaquillante émulsionnée sur mon visage
Avec l’eau l’huile s’émulsionne en lait

Troisième étape : on rince

Vous n’avez plus qu’à rincer votre visage à l’eau et le sécher délicatement avec une serviette. Vous pouvez également ensuite utiliser un nettoyant mais, comme vous pouvez le voir ci-dessous, il n’y en a pas forcément besoin. L’huile démaquillante est déjà efficace à elle toute seule.

Résultat avant/après l'huile démaquillante sur deux cotons
A gauche un coton imbibé de lotion que j’ai passé sur mon visage, avec dessus que des petites saleté apportées par ma serviette au séchage. A droite un coton avec un démaquillant biphasé que j’ai passé sur mes yeux, zéro mascara

Des inconvénients ?

Évitez le col roulé quand vous vous démaquillez à l’huile, avec le rinçage à l’eau j’avoue qu’on en fout un peu partout. Cheveux attachés et petite tenue c’est le combo gagnant. 
Si de l’huile rentre dans vos yeux, certaines peuvent un peu piquer. Et cela peut vous laisser un film sur les yeux, pendant quelques instants vous voyez flou.
C’est plus cher que les démaquillants classiques.
Et c’est tout.

L'huile démaquillante DHC posée sur mon lavabo

Quelle huile démaquillante choisir ?

Pour les peaux mixtes à grasses privilégiez une huile qui s’émulsionne à l’eau, ainsi elle va bien s’éliminer en même temps que les pigments et saletés.
Les peaux normales à sèches vous avez libre choix.
Les peaux sensibles, comme je vous l’ai conseillé plus haut, faites attention aux parfums ou huiles essentielles.

Et le plus important, privilégiez les huiles végétales et évitez les huiles minérales. Ces dernières, issues du pétrole, sont pas top pour l’environnement. Ni pour vous puisqu’elles ont tendance à boucher les pores et donc favoriser l’apparition de boutons.

Pour ma part j’ai opté pour l’huile démaquillante de la marque japonaise DHC. J’en ai essayé d’autres depuis mais j’y reviens toujours. Elle est efficace, agréable, elle ne pique pas les yeux et la compo est pas trop mal. 25€90 les 200 ml.

Dites moi en commentaire si vous vous démaquillez à l’huile, si vous avez déjà essayé, si ça vous tente comme routine. Bref, je veux tout savoir !

A très vite !

Poster un Commentaire

avatar
  Notification des nouveaux commentaires